•      La culture française est désormais limitée aux prestations de SARKO qui occupe tout notre espace culturel : ça va de la littérature au théâtre en passant par le cirque, la peinture, la bande dessinée  et les feuilletons quotidiens si toutefois ce genre peut-être qualifié de culturel.

          Il y manque peut-être la musique ? Apparemment ! Car en fait elle est partout présente, muette sans doute mais tellement prégnante : en réalité la plus grande réussite de notre Prince-président à la fois metteur en scène, acteur, compositeur (même si Henri GUAINO lui apporte une précieuse collaboration pour l'écriture de la partition) et chef d'orchestre. Le Herbert Von Karajan  du 21ème siècle !

          L'empreinte culturelle de notre nouveau petit génie est si marquée qu'on ne peut rien faire, rien regarder, rien dire sans le mentionner !

          Quelle maestria ! Sans doute ! Mais sans le relais des médias, qu'ils l'encensent ou le blâment, Nicolas seul n'aurait pas réussi à envahir notre espace culturo-médiatique. Et moi-même à l'instant, je suis également pris dans cette tourmente qui balaie tout sur son passage.

          Qui pourra stopper ce typhon ? Lui seul sans doute qui à force d'excès commence à se prendre dans les filets de la renommée !

     

      


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique