•  

    Baiser de cochon

     

    Que c'est beau la spontanéité d'un enfant !

    La grippe porcine il s'en fout !

    Les principes de précaution il s'en fout !

    Et au moins il vit !

    Le Français moyen

    Lui, il a peur de tout !

    Il tremble sans cesse

    Il ne vit pas

    Il ne pense qu'à la mort

    Et finalement il en crève

    Vivre ce n'est pas éviter la mort

    C'est croquer dans la pomme

    Même si elle a des pépins !



    Tous ces trouillards

    Ils vivent l'enfer sur cette terre

    Et s'ils croyaient en la résurrection

    Ils feraient confiance




    Les Français sont des morts



    Pour vivre

    Il faut se débarrasser de la PEUR

    Et faire confiance

    Ce qui nous fait crever c'est toutes ces psychoses de mort

    Il nous manque une seule chose

    la CONFIANCE

     CONFIANCE

    CONFIANCE

    CONFIANCE



    Ah la peur, la rumeur quels malheurs !

     

    "Le microbe n'est rien. Le terrain est tout." disait Louis Pasteur...et quel est ce terrain? 
     
       Oui, le terrain est notre corps mais faut-il rappeler que la pensée agit sur ce corps...et l'information transmise par les médias risque de nourrir le problème en portant attention aux symptômes, aux dangers, avec comme résultat:  une peur qui offre un terrain propice au virus.... 
     
       Comme le dit Jacques Attali  : "Dans un monde où l'information est une arme et où elle constitue même le code de la vie, la rumeur agit comme un virus, le pire de tous car il détruit les défenses immunitaires de sa victime." Il y a fort à parier que l'information des prochaines semaines, voire des prochains mois, portera sur les façons modernes de se protéger : vaccins, isolement, etc. alors que FONDAMENTALEMENT notre mode de vie est à changer.... L'animal qui a le plus profité de la compagnie de l'homme est le microbe.

     

                                                                                                                          Stéphane Sauvé



    La peur au ventre

     

       On dirait que cela devient un but: terrorisme, récession, virus...Et pourtant combien de fois cela s'est avéré moins dangereux que le stress engendré par la peur. 


      Les rhumes et la grippe, on connaît ça et on passe au travers, comme ces étudiants de la Nouvelle Ecosse qui semblent bien guérir du virus. 

     
       J'ajouterais que des intérêts financiers se sont souvent cachés derrière ces épouvantails. Mon degré de confiance face à ces nouvelles vire plutôt vers le scepticisme. 


     
       Alors la peur au ventre? 

    Non merci, le printemps arrive et les fleurs aussi, je m'en vais m'occuper de mon jardin. En prenant sans masque, de belles grandes respirations dans cet air délicieux.

                                                                                                                                                                                                                                                            Thérèse André



     Je ne sais pas s'il faut craindre plus le virus ou l'appétit de l'industrie pharmaceutique, qui ne se passe pas de telles occasions d'affaires. 
     Les stocks de Tamiflou sont là depuis longtemps, il ne manquait que la pandémie et l'affaire est ketch-up! 
     Dans le cas du Tamiflou, savoir que Donald H. Rumsfeld a déjà été président de la compagnie Gilead qui a découvert et développé ce médicament, justifie ces craintes.  
     
    P.S.
    Le Tamiflou est commercialisé par Hoffmann-La Roche sous licence de Gilead


                                                                                                                                                                                                                                                                                                     
    Sérena


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique