• Pauvres de nous !

      

     

    Qui sommes-nous ?

     

    Nous demandons aux responsables de faire des réformes

    Et d'abolir certains privilèges

    Mais dès que l'on touche aux nôtres

    Nous ne sommes plus d'accord !

     

    Que l'on s'attaque aux privilèges des employés de la SNCF

    Et tout le monde applaudit

    Que l'on fustige les grandes sociétés capitalistes

    Et tout le monde applaudit

     

    Et voilà le french doctor pris en défaut

    Et nous sommes scandalisés et il ya de quoi

    Mais le problème c'est qu'ils sont légions à se comporter ainsi

    Autrefois sous De Gaulle ou Mitterrand

    Et bien sûr hélas aujourd'hui

     

    Un petit progrès tout de même

    C'est qu'aujourd'hui nous sommes

    Beaucoup mieux informés

    Aujourd'hui tout finit par se savoir  ou presque

    Alors que naguère !!!

     

    Mais nous, si nous étions à leur place

    Que ferions-nous ?

     

    Quand on voit certes à petite échelle

    Les comportemments de nombre d'entre nous

    Il ya de quoi être indulgents à l'égard des hommes politiques

     

    Que celui qui n'a jamais péché jette la première pierre !

    Triste constat

    Qui remet l'homme à sa place.

     

    La seule solution

    Des règles très strictes

    Mais qui peuvent être dévoyées

    Comme on l'a vu

    Dans un passé proche dans les pays collectivistes 

     

    Alors soyons vigilants et critiques

    C'est un devoir

    Mais faisons d'abord notre examen de conscience !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :