• votre commentaire
  •  

    référencement gratuit

    Primaires à droite

              Les primaires approchent et je suis un peu déboussolé. Sarko pour qui j’avais et ai encore beaucoup d’admiration dérape de plus en plus avec ses propositions de référendum,  ses propos saugrenus sur les enseignants et parfois sur ses amis politiques !

      Lemaire s’est montré très critique à l’encontre des autres candidats et notamment de Juppé et lui, le candidat de l’humilité a fait montre d’une prétention inouïe  en disant comme l’autre qui vient de nous conduire au fond de l’abîme « moi je », certes  en le prononçant beaucoup moins de fois mais tout de même ! 
    Et puis dans ses échanges avec la syndicaliste antillaise, il a utilisé  une argumentation incohérente en disant qu’il voulait bien discuter avec les syndicats mais pas négocier alors à quoi bon discuter ! Pour amuser la galerie ! Alors  comme le disait la syndicaliste c’est vraiment du blabla !

      Fillon est un homme solide et tenace et dont les compétences sont réelles mais hélas il dénigre trop ses concurrents et notamment Nicolas Sarkozy et de plus il semblerait qu’il mente alors qu’il accuse Jouyet de menteur.

      Nathalie KM est certes sympathique mais elle est trop libérale dans le domaine économique comme dans le domaine éthique et ne propose pas de solution pour défendre nos valeurs héritées de notre long passé historique.

      Juppé est compétent et « raisonnable » encore que ce ne soit pas certain car comme Mitterrand et Chirac, il ne semble pas avoir pris la mesure des dangers qui menacent les fondements de notre société. Alors un 3ème mandat Chirac, non merci !

      Il ne reste plus guère que Copé dont les propositions fermes me paraissent vraiment répondre à la situation catastrophique de notre pays. Il a des idées, de la fermeté et de l’humour ce qui ne gâche rien. Seul bémol (pour moi) sa rancune à l’encontre de Nicolas Sarkozy.Alorn fin de compte Sarko o

      Alors en fin de compte Sarko ou Copé ? Eh bien désormais je dirais Copé bien que ça me fende le cœur d’abandonner Nicolas !


    votre commentaire
  • La France a perdu ses couilles depuis les années 80 !

        Depuis les années 81, la France a cessé d'être éduquée, enseignée, aimée. Elle a été abandonnée, livrée à elle-même, à l'auto-éducation c'est-à-dire aux influences délétères voire perverses de la bien-pensance libertaire. 

      Mitterrand l'a abandonnée sur le chemin de la facilité et de la démagogie. Chirac  faible et incapable l'a laissé voguer librement et sans encadrement sur  l'océan de la permissivité, supprimant le service militaire, faute impardonnable qui a conduit à la fragilisation du tissu social mais surtout à la perte de notre âme ! 

      Enfin Sarko est arrivé qui avait senti et compris l'ampleur du désastre mais qui malgré son énergie exceptionnelle  n'a pas pu mener à bon port le bateau France car l'océan était miné par les revendications contradictoires des groupes de pression et par les propos larmoyants et fielleux des bobos pseudo-intellectuels tels Laurent Ruquier ou autres animateurs parfois talentueux mais sans âme et sans couilles !

      Alors voilà où ils nous ont conduits. Et ajoutons y des apprentis sorciers comme Georges Bush ! Tous ces personnages ou groupes de pression sont responsables des abominations qui rongent désormais notre société. Ce sont eux les coupables, ce sont eux qui ont permis la naissance de ces monstres djihadistes.

      Maintenant le cancer est là; les métastases  se sont insinuées dans tout le tissu social et il ne pourra plus être éradiqué à court terme.  Et Hollande ou Cazeneuve ne peuvent pas grand chose, il est trop tard, hélas ! Ils ne sont pas particulièrement responsables par leurs actes depuis qu'ils sont au pouvoir mais coupables d'appartenir et d'avoir soutenu cette mafia socialo-démago totalement irresponsable.

      Simplement nous devons prendre des mesures fortes non pour nous protéger c'est maintenant quasi impossible mais pour rééduquer notre peuple et  notamment nos jeunes en créant un vaste ministère de l'EDUCATION  avec des objectifs clairs et précis et  une discipline de fer (eh oui nous en sommes là !). Et d'abord bien sûr, commençons par jeter par-dessus bord l'ignoble VALLAUD Belle qu'à détruire notre pays.

      Et pour mettre un terme à tous ces égos démesurés, il serait bon de renvoyer tous ces politiciens avides de pouvoir dans leurs foyers et de trouver une personne étrangère à ce monde de l'apparence et de l'apparat pour conduire le navire sur cet océan déchaîné.

      Mais évidemment, le problème c'est de trouver cette perle rare, soucieuse du seul intérêt public, dotée d'une main de fer et d'une compétence exceptionnelle !

      Mais vous avez peut-être des idées ? Alors dites-nous. 


    1 commentaire
  • Votre préférence ?

     

     Elle, au moins n’a pas besoin de coiffeur !

     

    Votre préférence ?


    1 commentaire
  • Sarko avait vu juste avant tout le monde !

        La ligne Sarkozy est la bonne. Mais rien n'est joué . Il a pour lui un formidable talent et une détermination exceptionnelle. Mais il a un boulet: plus que son échec "injuste" de 2012, il a un bilan en demi teinte dû aux pesanteurs belliqueuses de la société des bien-pensants et de la majorité des médias.
    Et pourtant les faits prouvent qu'il avait raison avant tout le monde.

       De toute façon pour gagner, les Républicains doivent absolument adopter la ligne Sarko. Hélas pour Nicolas, il devra peut-être laisser la place à un autre cheval pour tirer le char de la victoire !
    Mais ce ne peut pas être un centrisant comme Juppé ou NKM. Alors sans doute Lemaire qui est bon mais qui n'a pas l'énergie et le talent de Sarkozy.

    votre commentaire